Le Prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages) - Anna Triss

« Moi, c’est Robyn, jeune mère célibataire au langage fleuri, maladroite et tatouée. Politiquement incorrecte et fière de l’être ! Le seul prince charmant auquel je crois est le héros du conte que je lis à ma fille tous les soirs. Mon ex a failli me démolir et jamais plus je ne laisserai un homme me briser. Je jongle entre mon travail de barmaid et de tatoueuse pour joindre les deux bouts. Ma princesse et moi, c’est nous deux contre le reste du monde ! Donc, je ne succomberai pas aux beaux yeux turquoise du grand ténébreux solitaire qui s’est installé dans l’appart juste en face de chez moi. Je ne marcherai pas dans une crotte de chien devant lui du pied droit. Je ne me vautrerai pas à ses pieds en me demandant si je n’ai pas oublié d’enfiler une culotte sous ma robe. Et bien sûr, je ne le frapperai pas au visage avec une courgette génétiquement modifiée. N’empêche, le mystère qui auréole ce superbe spécimen italien m’attire irrésistiblement, même si la plupart du temps, il est profondément antipathique et indéniablement glacial. C’est grave docteur ? »

La couverture et le résumé m'ont vraiment tapée dans l’œil. J'apprécie les livres de cette maison d’éditions donc je me suis lancée à la découverte du Prince Charmant d'Anna Triss. 
 
Robyn est une mère célibataire, qui vit avec sa fille de 6 ans. elle cumule 2 boulots : tatoueuse et barmaid. Son passé fait qu’elle reste prudente vis-à-vis des hommes, et loin d'elle l'idée de se mettre en couple!
Valentin, ou Valentino car il est italien, est tueur à gages. Il emménage en face de chez Robyn, mais contrairement à elle, il est discret. Du fait de son métier, il ne s'autorise pas les relations autres que le temps d'une soirée. 
 
Je découvre la plume d'Anna Triss et c'est franchement un vrai bonheur. C'est frais, fluide et addictif. J’ai adoré l'humour, parfois vintage, tout au long du livre. Les descriptions sont justes, on ressent les émotions avec beaucoup d'intensité.
Le fait que les points de vue changent de Robyn à Valentin est plus que positif, bon j’avoue c'est un style que j'affectionne vraiment. Je trouve que cela apporte une vraie richesse à l'histoire. Cette double vue permet une meilleure compréhension des histoires de chacun. 
 
Robyn est une femme forte mais qui a besoin qu'on le lui dise. Les épreuves du passé l'ont beaucoup affectée/marquée et malgré son incroyable changement, il reste une petite zone qui n'a pas confiance en elle. J'ai aimé son humour et son style, c'est le genre de femme qu'on a envie d'avoir comme amie. 
Valentin ... quoi vous dire? C'est un échelon 5 quoi ( lisez le livre, vous allez saisir ! ) ce mec est 1/ un super canon 2/ un homme secret qui donne envie d'en savoir plus 3/ il est protecteur et 4/ il a lui aussi cette petite zone du passé qui le fait douter en plus de son job un poil dangereux. 
Les autres personnages sont tout aussi attachants, Anya cette petite princesse qui a saisi comment mener son monde mais surtout qui percute sur ce qui l'entoure! J’ai beaucoup ri avec Lili et ses élucubrations, mais surtout avec le duo Robyn et  Nina la BFFE ( best friend for ever! ;) ) 
 
Le rythme est assez soutenu, je vous ai dit que j'ai beaucoup ri et c'est vrai pour 80% du livre. Entre les boulettes de Robyn, son duo avec Nina et le reste, on ne s’ennuie pas. Mais il n'y a pas que cela, le fond de l histoire n’est lui pas marrant , et on ferait bien de la chair à pâté avec l'ex mari. J’ai eu des moments de doute, des inquiétudes vis-à-vis des ses actions contre Robyn et Anya, on rigole, on rigole mais tout n est pas tout rose et cela reste en toile de fond. Et je vous l'avoue, j'ai eu le cœur serré un moment qui m'a paru (trop long) .J’ai beaucoup aimé le rebondissement final, peut être un poil rapide mais bon une « héroïne badass de chick lit » agit comme cela...
 
Ce roman est donc l'histoire d'amour d’une femme ordinaire avec ses vrais tracas du quotidien et d'un tueur à gages qui ne s'autorise pas, ou plus, à se laisser aller. 
J'ai aimé que l'histoire d'amour se développe doucement, la redécouverte des sentiments pour l'un et pour l'autre se fait en douceur et c'est agréable.  Les scènes hot sont bien relevées, pas d'inquiétude de ce côté là ;). 
Petit avertissement : Âmes sensibles, garent à vous si vos yeux n’aiment pas les jurons, pour ma part j’ai adoré et je m’en suis notée quelques uns. 
 
C'est un coup de cœur pour moi. Merci Anna Triss pour ces délicieux moments! J’irais visiter la « Toscanie » pour le plaisir de repenser à Val et Robyn. 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site