Drama Queen - Lindsey T

Éléonore, 23 ans, votre nouvelle Reine... Oui, Votre Reine !

En toute franchise, je me serais contentée de rester Princesse mais quand toute ma famille sombre - littéralement - me voilà propulsée sur le Trône.

Problème : je ne suis pas faite pour assumer les responsabilités d'un Royaume... Mais vraiment pas.

Et lorsqu'en plus on me colle dans les pattes, soi-disant pour assurer ma sécurité, un Écossais ombrageux, tatoué, et persuadé qu'on veut ma mort... Tout échappe à mon contrôle.


Un résumé qui m’a attirée dès que la couverture est parue.  Une miss cata qui devient reine, et un bel écossais ténébreux...je ne pouvais pas résister.

Suite à la tragique disparition de sa famille, Eléonore, princesse «salle gosse», qui excellait dans son rôle de princesse gâtée, qui ne se préoccupait de rien hormis la prochaine fête, se retrouve propulsée sur le trône de son royaume. En plus de la blessure de la perte de sa famille, elle doit désormais assumer ce rôle de gouvernance. Ce poste n’est pas sans risque, elle se voit donc contrainte (oui oui, elle le prend comme cela), d’être protégée par un homme ténébreux et peu causant, voire même un peu cassant...

J’ai toute de suite été séduite par la plume de Lindsay T.
C’est frais, fluide, on est vite pris dans le récit.
Les premiers chapitres sont racontés par Eléonore, mais la double narration arrive bien vite, et c’est vraiment très intéressant de découvrir enfin ce qui se passe dans la tête de Colin Ramsay.

Eléonore pourrait être cette fille pourrie gâtée, très agaçante, mais la situation et ses louffoqueries en font un personnage très attachant. Cachée derrière un mode de fonctionnement, se dévoile une jeune femme qui se découvre, et nous avons le plaisir de suivre cette évolution. La chrysalide qui se complaisait dans son cocon déploie ses ailes doucement.
Colin est un peu antipathique au début, mais finalement lui aussi se dévoile au fur et à mesure, sa distance dite professionnelle n’est peut-être pas due seulement à la protection d’Eléonore.
Ce gars des services secrets, beau gosse (Sacrebleu il est même plus que cela !), qui ne se laisse pas diriger par cette reine qui patauge et se démène comme elle peut pour garder une contenance vis-à-vis de ses détracteurs.
C’est un beau duo, chacun restant sur ses aprioris de départ, ils vont se rendre compte que l’image n’est pas toujours vraie. Et ils en feront les frais, lorsqu’ils tenteront de déjouer les tentatives d’assassinat que subit Eléonore. Les échanges entre eux sont forts et intenses qu’ils soient virulents ou non.
Eléonore est vraiment poissarde, et les tentatives d’assassinat ne font qu’ajouter du burlesque aux situations.

L’intrigue est rondement menée. J’avais quelques doutes mais là j’ai été bien surprise. On ne s’ennuie pas une seconde, et il est assez difficile de laisser Elé et Colin pour faire autre chose.

Si vous avez envie de découvrir les trépidantes péripéties d’une marmotte et d’un Mister Freeze, de rire à en avoir mal aux joues, de vibrer au rythme des émotions que ce livre peut instiller en vous, et de connaitre le culte que l’auteure voue aux coings, alors n’hésitez pas, foncez, plaisir garanti à chaque chapitre !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site