Secrets Fondants et Mojitos - Mily Black

Penser à elle, Marie ne l’a jamais vraiment fait.

En revanche, « penser à lui » est une délicieuse habitude.

La vie de Marie n’a rien de véritablement excitant, mais est terriblement rassurante. Entre son travail, ses fantasmes et sa meilleure amie Fanny, tout est parfaitement orchestré… jusqu’à ce qu’un grain de sable perturbe tous ses repères.

Incertaine face à ce que lui réserve l’avenir, Marie se cherche aussitôt une distraction pour oublier ses soucis. Repoussant sa timidité, elle va alors sortir de sa zone de confort, s’affirmer et trouver celui qui l’accompagnera vers un nouvel équilibre.

Profiter de la vie, est-ce vraiment si difficile ? Tout dépend du partenaire, et de sa motivation.


Un titre irrésistible pour ce 3ème volet de la série , j’avais vraiment hâte de connaître l’histoire de Marie et Thomas.
Merci à Mily Black pour ce Service Presse.

Marie vit sa vie sans faire de vague, le quotidien bien rythmé lui permet d’être rassurée. Son boulot de comptable lui apporte une certaine reconnaissance, et puis elle peut le voir, Lui, celui qui effraie les autres mais qui la fait vibrer elle... les vibrations, elle n’en parle qu’avec Fanny sa BFF, sa bulle d’oxygène celle avec qui elle sort un peu de sa quotidienneté bien rangée, jusqu’à la rechute de la maladie de sa maman...

Encore une fois, Mily Black a su m’emporter dès les premières lignes, c’est fluide les mots coulent tout seul et les pages se tournent d’elles-même.
La double narration apporte une intensité aux émotions et au récit, on est avec les personnages du début à la fin. Ils sont là, avec nous, et nous tiennent par la main.

Marie est la copine rêvée, la collègue idéale, j’ai vraiment aimé ce personnage que j’avais découvert dans « mon ange, mon pirate ». Elle est vraie, sensible, douce, mais ce n’est pas une nunuche, loin de là, cette pudeur qu’elle a lui sert de protection, elle est en sécurité dans son cocon. La suivre et la voir sortir de sa zone de confort, se confronter aux difficultés d’assumer son envie de changement, de se faire violence pour avoir ce qu’elle veut, c’est à dire lui, Thomas, ce patron irascible qui tyrannise les employés et tous ceux qui oseraient le défier. Thomas est un homme fort, virile mais c’est surtout un homme profondément blessé qui ne connaît que la méthode « c*nnard » pour se protéger. Surtout ne plus faire confiance aux femmes, elles sont toutes vénales, voici ce qu’il pourrait scander. Mais Marie, oui Marie la discrète comptable qu’il n’effraie pas, elle a ce quelque chose qui lui donne envie, mais envie de quoi... pour cela il va devoir baisser un peu sa garde...
Les échanges, les propositions qui sont faites leur demandent à chacun de faire un écart dans leur mode de conduite pour avoir ce qu’ils veulent, et les secrets qu’ils se gardent de partager pour se protéger, pour se faire croire à eux même qu’ils gardent la maitrise de la situation, seront la clé qui ouvrira ou verrouillera leur avenir commun.
La sensualité est mise en avant et on a chaud bien souvent, sans que cela soit trop. L’auteure sait amener cela avec justesse et parcimonie.
J’ai vraiment aimé la construction de leur couple, chacun de leur côté, ces êtres blessés par la vie ont su se faire violence pour essayer d’avoir un plus, un mieux dans leur quotidien.
Et cela sans oublier, les autres personnes que nous avions découvert dans les tomes précédents, notamment Fanny, la meilleure amie reine de la « pelle » mais surtout spécialiste Incontestée de la « Mojito Party », cette fille complètement loufoque mais avec le coeur qui déborde d’amour et d’amitié.

Vous l’aurez compris j’ai eu un gros coup de coeur pour ce livre. Une fois de plus, Mily Black aborde des sujets sensibles, notamment celui de la maladie des proches, sans que cela soit lourd.
Mais le sujet principal reste la sortie de sa zone de confort, pour obtenir ce que l’on veut vraiment. Tout cela est mis en avant avec des mots qui se veulent justes et vrais. Sous couvert d’une sensualité qui ne vous laissera pas indifférente, l’amour transi et la trahison sont abordés et c’est un yo-yo émotionnel qui s’invite au fil des pages et qui nous colle à la peau. On a envie de leur faire des câlins, de rire aussi, de les secouer parfois ou des les rabrouer ( notamment Thomas) mais pour cela il y a aussi Fanny, la déclaration d’amitié qui est faite dans ce livre m’a beaucoup touché, l’amitié est aussi importante que l’amour dans ce livre et j’ai beaucoup aimé ce soutien indéfectible qu’elles ont l’une pour l’autre.
Bon je pourrais vous en parler encore un moment mais le mieux est que vous le lisiez pour faire une belle rencontre.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site