Love to hate you - Emily Jurius

Étudiante à Yale, Jane est aussi brillante que superbe. Rien ni personne ne l’empêchera jamais d’atteindre ses objectifs ! Le dernier en date ? Séduire le mec idéal pour passer un merveilleux réveillon dans la famille de celui-ci, loin de son quotidien peu reluisant.
Sa cible : Matt Rives, fils à papa un peu écervelé qui tombe immédiatement sous son charme. Tout devrait se dérouler comme prévu… 
Sauf qu’il y a Stan, le demi-frère de Matt. Rebelle au grand cœur et au passé douloureux, il se méfie des filles comme de la peste !
Entre eux, la guerre est déclarée...

Merci aux Editions Addictives pour ce service presse.

Le résumé m'a attirée de suite : une héroïne assez singulière et surtout la promesse de situations ambiguës avec ce triangle amoureux.
 
J'ai donc fait la connaissance de Jane. Elle est vraiment atypique. Elle recherche tout ce que les autres personnages féminins rejettent dans mes lectures. Elle a beau être brillante, son seul objectif est séduire le plus beau parti possible et l'épouser. On pourrait la détester pour cette attitude oisive, mais quand on apprend l'origine de ses motivations, on ne peut que la comprendre. J'ai beaucoup aimé ses réflexions, il y a un tel contraste avec ce qu'elle renvoie de l'extérieur. Elle fait le petit chaton docile alors que c'est une vraie lionne.
Son plan commençait à être bien ficelé, mais sa rencontre avec Stan va lui mettre de sacrés bâtons dans les roues ! S'ensuivent alors des joutes verbales cinglantes et la présence d'une tension sexuelle intense entre nos deux héros.
 
Bref, tout ce que j'adore. Je pensais l'histoire écrite : une romance un peu déjà lue mais qu'on lit toujours avec autant de plaisir.
Sauf que voilà, l'auteure brise soudainement toutes nos certitudes et l'histoire prend un tournant plus profond et plus dramatique, auquel on ne s'attend vraiment pas ! Cet événement relance toute l'intrigue et m'a fait dévorer les pages encore plus rapidement.
La narration est à deux voix et ce choix est d'après moi le plus adapté. N'avoir que le point de Jane n'aurait pas permis au lecteur de découvrir le Moi profond de Stan. Il est certes sexy mais il a surtout une carapace en titane et seule Jane semble avoir trouvé comment la percer.
Plus je tournais les pages et plus j'étais en admiration devant Jane. Au premier abord superficielle et manipulatrice, elle nous montre tout l'amour et la détermination qu'elle a en elle,  je pense qu'elle en est la première surprise. 
 
Cette lecture a vraiment été surprenante et me confirme une fois de plus que les apparences sont souvent trompeuses, tant au niveau des personnages, le fameux Matt compris, que de ce que nous laissait présager le résumé. Félicitations à Emily Jurius pour cette belle prouesse.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site