A Double Tranchant #1 Manipulation ~ Feryel Auteure

Jeune flic téméraire mais inexpérimentée, Claire Stevens se retrouve piégée dans une fusillade entre trafiquants. Menacée, elle est contrainte de se réfugier chez la mère de son petit ami Eddie, également policier.

Mais cohabiter avec Antonio,
 le demi-frère de ce dernier, est la variable qu’elle ne peut maîtriser. Nonchalant et provocateur, à l'opposé de son aîné, Antonio réveille chez Claire un trouble contre lequel elle veut lutter. Quand les actes criminels se mutltiplient, au nom d'une mystérieuse vengeance à assouvir, elle comprend qu’elle ne peut se fier aux apparences...

Dans ce sulfureux jeu de dupes, Claire doit-elle se laisser aller à ses désirs ?

Et si l’amour devenait une arme à double tranchant..
En lisant le Résumé il y a plusieurs semaines, j’ai su que je ne pourrai pas passer à coté de cette histoire, mais comme je n’aime pas les cliffhanger et sachant que le tome 2 allait paraître, j'ai su être patiente...jusqu'à aujourd'hui !
Claire est une jeune femme qui croque la vie à pleines dents. Jeune flic, elle aime que les choses bougent. Elle se retrouve un peu malgré elle au milieu d’une affaire qui la dépasse. Pour sa sécurité, elle va vivre chez la mère de son petit ami, flic lui aussi, sauf que sur place il y a aussi ... son beau frère. Ce dernier est aussi provocant physiquement que verbalement, mais surtout si attirant... Claire est au milieu d’une affaire dangeureuse sur différents plans.
Avec ce premier tome, je découvre l’écriture de Feryel, et j’ai vraiment accroché. Elle manie les mots de façon à ce que vous deveniez Addict. Le suspense est présent dans de nombreuses situations, aussi bien professionnelles que personnelles. C’est le jeu du chat et de la souris, et je vous assure que nous n’avons pas le rôle du chat. L'auteure nous plonge au cœur de nombreuses interrogations. A chaque fois que je pensais entrevoir une piste, un indice, l’auteure a démonté mes hypothèses au fil des pages, c’est ce qui est à la fois frustrant et très stimulant.
L’intensité de la relation entre Claire et Antonio est complexe, la sensualité montent crescendo, ils apprennent à se connaître, au milieu de leurs mensonges respectifs. 
Ce premier tome nous est raconté par Claire, et cela m’a un peu frustrée, j’aurais aimé connaître les pensées d’Antonio aussi.
Claire est une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux. Son histoire personnelle lui a appris à être forte. J’ai vraiment apprécié ses réflexions, son désir de ne blesser personne avec ses choix, choisir entre son besoin de justice et son envie d’avenir « facile ». Elle a besoin d’amour et ne sait pas toujours comment y faire face. Elle a de la verve et s’en sert magistralement.
Edouardo, "Eddie", est un homme macho qui aime le contrôle. Depuis la mort de son père, il est « l’homme » de la famille. Lui aussi est officier de police, et cela n’est pas pour arranger son besoin de protéger Claire. Je n’ai pas vraiment réussi à cerner ce personnage, il a eu des réactions qui en ont fait un homme un peu trop antipathique pour moi. Est-il un gentil-méchant, un méchant-gentil ou simplement ce gars sympa avec qui je n’accroche pas...?
Antonio, c’est le mec Alpha mais qui ne le montre pas. Sous ses airs de nonchalance se cache un homme d’une grande complexité. Il souffle le chaud et le froid aussi vite qu’un coup de vent. Il sait beaucoup de choses, notamment qu’il est beau à tomber. Ses mensonges et ses secrets se télescopent avec ses envies. On le sait, on le sent, mais Feryel nous laisse là, comme ça, à la merci du deuxième tome.
J’ai adoré ces jeux de dupes et l’alchimie entre les personnages. Ces derniers sont complexes, et on doute de tous. L’auteure monte et démonte les intrigues comme certains feraient du tricot. C’est intense et il n’est pas simple de démêler le vrai du faux quand les dés semblent pipés dès le départ.
J’ai hâte de lire le second opus de cette série pour en savoir plus sur ces histoires de cartels, savoir qui est qui, connaître ceux qui tire les ficelles mais aussi de pouvoir me délecter de cette romance pleine de « pasión ».
5/5 (je garde le coup De cœur pour la suite qui paraît-il est encore meilleur)

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site